Catégories
Actualités

Près de 500 000 animaux vaccinés pour soutenir les communautés touchées par la violence

Éthiopie: près de 500 000 animaux vaccinés pour soutenir les communautés touchées par la violence

Campagne de vaccination dans le district de Meyumuluke de la zone East Hararghe, région d'Oromia. Photo: CICR

Près de 500 000 animaux domestiques appartenant aux communautés touchées par la violence ethnique dans trois districts le long de la frontière entre l'Oromia et la Somalie (Est de l'Éthiopie) ont été vaccinés contre trois maladies majeures grâce à une campagne menée de février à avril 2020 par le CICR et ses partenaires.

La campagne fait partie d'un programme de soutien à l'élevage géré conjointement par le CICR et la Société éthiopienne de la Croix-Rouge (ERCS), en partenariat avec le Bureau des ressources en bétail et de développement pastoral de la région somalienne et la Commission de développement de la zone pastorale de la région d'Oromia.

Selon Khurshed Musoyatov, délégué du CICR, le programme de vaccination a profité à 32800 ménages pastoraux, avec environ 196800 membres de la famille vivant dans les districts de Meyumuluka et Qubi de la zone Erer dans la région Somali, et dans le district Meyumuluke de la zone East Hararghe de la région Oromia.

Plus de 424 000 animaux ont été vaccinés contre la maladie du charbon, près de 73 000 têtes de bétail ont été vaccinées contre la patte noire et la pasteurelle bovine. En outre, plus de 292 000 ovins / caprins ont été vaccinés contre la pasteurellose ovine.

Une évaluation préliminaire réalisée en collaboration avec les vétérinaires des bureaux régionaux de l'élevage avait confirmé plus tôt que les trois maladies sont très courantes dans la région. Des cas de fièvre charbonneuse ont été signalés fin février, la campagne a donc contribué à arrêter la flambée en temps opportun, a fait remarquer Abdiselam Mohammed, un vétérinaire travaillant pour le CICR.

En plus de la vaccination du bétail, les animaux malades de la région peuvent désormais être traités avec des médicaments de qualité par des agents de santé animale certifiés car les pharmacies vétérinaires ont été stockées avec des médicaments par le CICR.

« Le projet d'élevage avec toutes ses activités a eu un impact positif direct sur l'état de santé du bétail et sur les moyens de subsistance des communautés pastorales », a remarqué Faysal Ali, chef de la pharmacie établie récemment dans le district de Qubi de la zone Erer,

« Nous apprécions la présence du CICR dans notre zone, où aucune autre organisation humanitaire ne travaille », a déclaré Hussen Abdi Bile, chef adjoint de la zone Erer dans la région Somali, ajoutant; « Nous sommes particulièrement heureux de son soutien (CICR) aux communautés des districts les plus mal desservis (Meyumuluka et Qubi), qui ont été fortement touchés par le récent conflit le long de la frontière entre les régions somalienne et oromienne. »

En Éthiopie, le CICR travaille en étroite collaboration avec l'ERCS pour apporter un soutien économique aux personnes touchées par des affrontements intercommunautaires dans le but de leur fournir des moyens de production vitaux pour restaurer leurs moyens de subsistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *