Catégories
Actualités

Plus de 1000 anciens détenus du conflit au Yémen ramenés chez eux

Le processus de deux jours du 15 au 16 octobre a impliqué 11 vols opérés par le CICR à destination et en provenance de cinq villes de deux pays – le Yémen et l'Arabie saoudite. Le nombre de détenus libérés et transportés était de 1 056.

«C'est une occasion mémorable dans une guerre remplie d'agonie. Plus de 1 000 familles peuvent se réjouir après avoir été réunies avec leurs proches. Bien que nous soyons très heureux pour ces familles, nous gardons également à l'esprit les centaines d'autres qui attendent d'être réunifiées. Nous espérons que cette étape ajoutera de l’énergie aux efforts visant à libérer davantage de détenus à l’avenir », a déclaré Katharina Ritz, chef de la délégation du CICR au Yémen.

Une photo de l'opération à Sanaa

Les libérations quasi simultanées sont le résultat des pourparlers à Montreux, en Suisse, le mois dernier, qui se sont appuyés sur les travaux de l’Accord de Stockholm fin 2018. Le rôle du CICR dans l’opération de libération était d’agir en tant qu’intermédiaire neutre pour le transport des anciens détenus. Le CICR s'est entretenu avec les détenus en tête-à-tête et a effectué des contrôles médicaux avant leur libération pour s'assurer qu'ils voulaient être ramenés chez eux et en assez bonne santé pour le faire.

«Cette libération, résultat de négociations minutieuses entre les personnes impliquées dans le conflit, est une étape encourageante», a déclaré Omar Odeh, chef de la délégation du CICR au Koweït. «L'ampleur de ces rejets a fait de cette opération un défi logistique compliqué, mais le CICR est honoré de jouer un rôle neutre qui facilite la réunification des familles.»

Un de nos avions décollant de l'aéroport de Seyoun

Onze vols ont décollé ou atterri sur deux aéroports en Arabie saoudite – Abha et Riyad – et trois aéroports au Yémen: Aden, Sana’a et Seyoun. Le CICR a fourni aux détenus des vêtements, du matériel d'hygiène et de l'argent pour la dernière étape du voyage chez eux.

Le CICR a distribué des équipements de protection individuelle, fourni des conseils en matière de santé et pris des mesures de distanciation sociale dans les aéroports et les avions pour se protéger contre la transmission du COVID-19. Le personnel médical et les volontaires du Croissant-Rouge du Yémen et de l'Autorité du Croissant-Rouge saoudien ont aidé à l'opération de deux jours dans les aéroports et sur les vols, notamment en aidant les détenus infirmes à monter et descendre des avions et en fournissant des services d'ambulance.

Cette libération de détenus est la plus importante que le CICR ait été impliquée dans le conflit au Yémen. Le CICR avait auparavant transporté des détenus du conflit au Yémen à environ une demi-douzaine d'occasions entre novembre 2019 et septembre 2020.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Yara Khawaja (anglais et arabe): +967730500719 ou ykhaweja@icrc.org

Fareed Al-Homaid (arabe): +967739164666 ou falhomaid@icrc.org

Ziad Abulaban (arabe, anglais, français): +96594037471 ou zabulaban@icrc.org

Alaa Nayel (arabe, anglais): +965966 73614 ou anayel@icrc.org

Ruth Hetherington (anglais): +41 79447 37 26 ou rhetherington@icrc.org

Pour prévisualiser et télécharger les dernières séquences vidéo du CICR en qualité de diffusion, accédez à

www.icrcnewsroom.org

Suivez le CICR sur facebook.com/icrc et twitter.com/icrc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *