Catégories
Actualités

Le Royal Albert Hall lance un appel public urgent à la suite du COVID-19

Le Royal Albert Hall a lancé un appel public urgent pour lever au moins 20 millions de livres sterling pour l'aider à survivre à sa fermeture forcée à la suite de la pandémie. Ses portes sont fermées depuis le 17 mars 2020.

Le Royal Albert Hall, à Kensington, à Londres, a peut-être été décrit dans les références gouvernementales comme un «joyau de la couronne» qui doit être sauvé, mais il ne peut pas demander de subvention dans le cadre du fonds d’urgence de 1,57 milliard de livres sterling du secteur des arts et du patrimoine du gouvernement.

L'appel de collecte de fonds a été lancé en même temps que les représentants de l'organisme de bienfaisance témoignaient devant le comité spécial du DCMS sur la viabilité des lieux de spectacle pour ouvrir le respect des règles de distanciation sociale.

L'appel demande explicitement des dons publics «pour aider à assurer sa survie». Le lieu est l'un des nombreux lieux artistiques à relever ce défi.

Auditorium vide pendant le verrouillage du coronavirus. 11 juin 2020

Auditorium vide pendant le verrouillage du coronavirus. 11 juin 2020. Photo: © Royal Albert Hall

Excédent annuel précédent de 6 M £

La salle dépend des revenus des événements, des contributions annuelles des titulaires de sièges; et les dons d'organisations et de membres du public. D'ordinaire, il s'attendrait à réaliser un excédent d'environ 6 millions de livres sterling chaque année. Tout cela est investi dans le bâtiment classé Grade I et dans son programme d'éducation et de sensibilisation.

Lorsque le lieu a dû fermer ses portes en mars, il a perdu 96% de ses revenus du jour au lendemain. Au cours des six mois qui ont suivi, il a:

  • perdu 18 millions de livres sterling en revenu
  • dû rembourser 6,5 millions de livres sterling des ventes de billets
  • «A épuisé ses réserves»
  • et annulé tous les projets de construction sauf les plus critiques.
Intérieurs du Royal Albert Hall. 8 octobre 2014.

Un auditorium bondé au Royal Albert Hall en octobre 2014. Photo: © Royal Albert Hall

Craig Hassall, PDG du Royal Albert Hall, a expliqué: «Six mois après la fermeture forcée, et environ £18m en baisse de revenus, nous ne sommes éligibles à aucune des subventions d’urgence du gouvernement. Cela nous laisse dans une position extrêmement périlleuse, sans aucun moyen de remplacer nos revenus perdus, en dehors d'un prêt gouvernemental qui peut ou non se concrétiser.

«Nous avons exprimé des inquiétudes il y a des mois au sujet du potentiel pour des organisations indépendantes et non financées telles que le Royal Albert Hall de manquer le soutien du gouvernement, et surtout d'avoir été retenues par le gouvernement comme un« joyau de la couronne »qui doit être sauvé. Avec des millions de livres de travaux de construction essentiels arrêtés en raison du COVID, nous espérions être éligibles à une subvention en capital, mais nous avons été informés que, comme nous ne sommes pas un portefeuille de sites répartis au niveau national, nous ne sommes pas éligibles à ce programme. « 

Il a ajouté que la « fanfare du plan de sauvetage » avait donné à de nombreux donateurs potentiels « le faux sentiment que nous sommes suffisamment soutenus ailleurs ».

Il a conclu: «Le Royal Albert Hall est maintenant confronté à un avenir sombre à moins qu'il ne puisse obtenir non seulement un prêt gouvernemental remboursable, mais aussi des dons urgents pour combler notre déficit actuel de 20 millions de livres sterling.»

Le Royal Albert Hall s'approche de sa 150e anniversaire en 2021.

Photo principale: © Royal Albert Hall

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *