Catégories
Actualités

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge lance un appel de 3,1 milliards de francs suisses (3,19 milliards de dollars américains) pour freiner la propagation du COVID-19 et venir en aide aux plus vulnérables du monde en période de pandémie

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge lance un appel de 3,1 milliards de francs suisses (3,19 milliards de dollars américains) pour freiner la propagation du COVID-19 et venir en aide aux plus vulnérables du monde en période de pandémie

Assistance, distribution de kits d'hygiène au Mali / CICR

Genève, 28 mai 2020 – Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge lance un appel de 3,1 milliards de francs suisses (3,19 milliards de dollars américains) pour intensifier d'urgence sa réponse mondiale afin de freiner la propagation rapide du COVID-19 et d'aider les personnes les plus vulnérables du monde au milieu la pandémie.

Cet appel coordonné s'appuie sur le précédent lancé le 26 mars 2020 et vise à accroître les services et le soutien vitaux pour faire face à la fois aux effets immédiats de la pandémie et à ses répercussions sociales et économiques durables.

Cinq mois après son début, la pandémie a menacé tous les aspects de la vie des gens, amplifiant les inégalités, déstabilisant les communautés et annulant les gains de développement réalisés au cours de la dernière décennie.

Jagan Chapagain, Secrétaire général de la FICR, a déclaré: « Dans des contextes humanitaires fragiles, la pandémie de COVID-19 crée de nouvelles vulnérabilités pour les personnes qui sont déjà les plus à risque. les conditions économiques et le manque de services de santé publique, d'eau salubre, d'assainissement et d'hygiène. « 

« Les volontaires et le personnel locaux des Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge fournissent des services et des équipements vitaux pour contenir la propagation de la pandémie et lutter contre la détérioration des moyens de subsistance et de la situation socio-économique des personnes vulnérables. La protection et le soutien de ces communautés nécessitent une intensification soutenue et coordonnée de l'action locale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge parallèlement aux efforts de riposte mondiaux en cours. « 

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge comprend trois parties: le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) et 192 Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Robert Mardini, directeur général du CICR, a déclaré: « Cette pandémie crée des besoins de crise qui perdureront longtemps, que ce soit pour le soutien en matière de santé mentale, l'aide médicale dans les zones de conflit ou l'aide aux moyens de subsistance. Le CICR travaille main dans la main avec le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, à l'intersection de la pandémie, du conflit armé et de la violence, afin de veiller à ce que nous aidions maintenant et au-delà des effets immédiats de la pandémie pour aider les familles à long terme. « 

– La FICR lance un appel de 1,9 milliard de francs suisses (1,95 milliard de dollars américains) pour aider les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge à fournir des soins de santé, de l'eau et des installations sanitaires et à atténuer les impacts socio-économiques pour les personnes les plus vulnérables. Les fonds renforceront également les capacités des Sociétés nationales en tant qu'acteurs locaux clés pour fournir ces services et programmes essentiels et veiller à ce que leurs volontaires / personnel soient protégés et soutenus pendant cette crise. Sur les 1,9 milliard de francs suisses, 450 millions de francs suisses seront collectés par le biais du Secrétariat de la FICR en faveur des Sociétés nationales.

– Le CICR lance un appel de 1,2 milliard de francs suisses (1,24 milliard de dollars américains) pour intervenir dans les lieux de conflit et de violence, soutenir les installations médicales et les lieux de détention, enrayer la propagation parmi les personnes déplacées et détenues et garantir leur accès aux soins médicaux, et soutenir les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge dans leur réponse. Cela comprend 366 millions de francs suisses pour soutenir sa réponse critique et immédiate à COVID-19, et 828 millions de francs suisses pour soutenir les activités visant à faire face à l'impact plus large de la pandémie. Le CICR cherche à répondre aux besoins les plus urgents, notamment en garantissant l'accès à l'eau potable et à des conditions de vie hygiéniques; soutenir la gestion sûre et digne des restes humains; et permettre aux communautés à risque d'avoir accès à des services et à des informations vitales.

Depuis le début de la pandémie, le Mouvement a aidé les Sociétés nationales à accroître leurs services de santé, l'engagement communautaire et les activités de préparation à la pandémie pour les populations vulnérables. Les Sociétés nationales de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge du monde entier ont intensifié leur réponse pour répondre aux différents besoins sanitaires et socio-économiques de leur pays. Les bénévoles de première ligne aident également à retrouver les contacts, à isoler et à traiter les personnes atteintes de COVID-19.

Le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge est le plus grand réseau humanitaire au monde. Ses bénévoles et son personnel basés dans la communauté aident les personnes les plus vulnérables du monde, y compris celles qui vivent dans des pays où les systèmes de santé et de protection sociale manquent de ressources; les personnes se remettant des récentes catastrophes; les migrants et les personnes déplacées; ceux qui se trouvent dans des zones de conflit et qui font face à une violence continue; les habitants des bidonvilles urbains; les détenus; et les personnes souffrant de l'impact socio-économique de COVID-19.

Pour plus d'informations:

CICR: Ewan Watson, porte-parole, +41 792 446 470, ewatson@icrc.org
Jason Straziuso, porte-parole, +41 79 949 3512, jstraziuso@icrc.org
Chris Hanger, porte-parole, +41 79 574 06 36, changer@icrc.org

IFRC: Laura Ngo-Fontaine, porte-parole, +41 79 570 4418, laura.ngofontaine@ifrc.org
Matthew Cochrane, +41 79708 43 67, matthew.cochrane@ifrc.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *