Catégories
Actualités

La première dame de Turquie et le président de la Société du Croissant-Rouge turc visitent le musée de la Croix-Rouge / du Croissant-Rouge à Genève

La première dame de Turquie et le président de la Société du Croissant-Rouge turc visitent le musée de la Croix-Rouge / du Croissant-Rouge à Genève

La Première dame de Turquie et présidente de la Société du Croissant-Rouge turc au Musée de la Croix-Rouge / du Croissant-Rouge à Genève, Samuel Rubio

Genève (CICR) – La première dame de Turquie et le président de la Société du Croissant-Rouge turc ont visité le Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge la même semaine, Genève a accueilli le Forum mondial sur les réfugiés, un rassemblement de dirigeants qui s'attaquent à la question des réfugiés dans le monde.

La Turquie accueille le plus grand nombre de réfugiés au monde – plus de 4 millions, dont 3,6 millions de réfugiés syriens enregistrés. Le Croissant-Rouge turc et d'autres organisations humanitaires travaillent ensemble pour répondre aux besoins massifs des réfugiés, y compris un soutien psychosocial, de la nourriture, des vêtements, des cours de langue et d'autres activités pour assurer la cohésion sociale.

Lors de sa visite mardi au musée, situé au siège du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), la première dame de Turquie, Mme Emine Erdoğan, a évoqué l'importance pour les réfugiés de pouvoir rentrer chez eux. « Notre objectif, notre effort est d'avoir un environnement de paix pour eux », a-t-elle déclaré.

Le Croissant-Rouge turc fournit aux réfugiés des services de santé publique, des activités de réduction des risques de catastrophe et d'autres activités d'aide humanitaire interne et internationale, a déclaré le Dr Kerem Kinik, président de la Société du Croissant-Rouge turc.

« Nous essayons de protéger la dignité humaine, de donner de la résilience aux individus et aux communautés en Turquie et en dehors de la Turquie. L'année dernière, nous pourrions atteindre près de 22 millions de personnes. D'ici la fin de cette année, ce sera près de 28 millions. Nous allons essayez d'augmenter ce nombre et de réduire la vulnérabilité « , a déclaré le Dr Kinik.

Le Croissant-Rouge turc s'efforce également de réunir les familles séparées, un travail de base également effectué par le CICR et la FICR (Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge) depuis de nombreuses décennies. « Nous avons reçu près de 6 000 cas, dont la moitié sont résolus », a déclaré le Dr Kinik. « Nous avons réuni de nombreux enfants non accompagnés avec leurs familles, 200 en provenance d'Irak et de Syrie. Nous recevons toujours de nombreuses demandes. »

La visite de Mme Erdoğan et du Dr Kinik intervient lors du premier Forum mondial sur les réfugiés, un événement organisé alors que le nombre de réfugiés dans le monde est passé à plus de 25 millions. Le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge intensifie ses efforts pour fournir des services aux personnes séparées et disparues et à leurs familles grâce à son réseau mondial unique de Sociétés nationales et de délégations du CICR. La nouvelle stratégie de rétablissement des liens familiaux 2020-2025 a été adoptée par le Conseil des délégués en décembre 2019.

Pour répondre aux besoins des familles touchées par les conflits, le CICR mène des activités de soutien économique, nutritionnel, juridique, administratif, de santé mentale et psychosocial. En collaboration avec les Sociétés nationales, le CICR a facilité les contacts des membres de familles séparées grâce à l'échange de près de 1,2 million de messages et d'appels téléphoniques en 2018. Entre janvier et juin 2019, plus de 360 ​​membres de la famille ont été réunis, dont plus de 240 enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *