Catégories
Actualités

La campagne de Charity Tax Group donne des résultats sur la politique de TVA de la publicité numérique

Une campagne de Charity Tax Group a permis de modifier la politique du HMRC en matière de TVA sur la «publicité numérique», ce qui entraînera des économies pour les organismes de bienfaisance.

Le HMRC a précédemment décidé que la plupart de la publicité numérique devait être soumise à la TVA et avait commencé à augmenter les cotisations pour récupérer la TVA auprès de certaines agences de publicité. Ces coûts étaient répercutés sur les organismes de bienfaisance.

Le Charity Tax Group (CTG) conteste HMRC à ce sujet depuis plus de deux ans. Ce mois-ci (juillet), il a reçu une lettre clarifiant le point de vue du HMRC sur la position de la TVA.

Il déclare que HMRC accepte désormais que la TVA ne soit plus considérée comme due sur la majorité des publicités de navigation sur Internet, et définit les catégories d'annonces qui entrent dans cette catégorie.

Cependant, toutes les publicités envoyées à une adresse de réseau social qui est un «compte personnel», ou lorsque le destinataire a payé un abonnement pour le site, continuent à être traitées par HMRC comme une évaluation standard aux fins de la TVA.

La lettre du HMRC suggère qu'une révision de la législation sur la TVA sera intégrée dans une révision plus large du DCMS sur la future réglementation de la publicité. CTG soutient depuis longtemps que la législation sur la TVA dans ce domaine n'est plus adaptée à son objectif et se félicite de cette évolution. Ça aussi recommande aux organismes de bienfaisance de demander conseil à leurs conseillers professionnels en matière de TVA sur les prochaines étapes pour eux.

Richard Bray, vice-président du CTG, a déclaré:

«Ce développement est une bonne nouvelle pour les organismes de bienfaisance. Cela se traduira par des économies de TVA significatives sur le coût de nombreuses formes de publicité numérique au moment où elles ont le plus besoin d'une aide financière. Nous sommes très heureux que la persévérance du CTG dans ses discussions avec le HMRC ait abouti à un résultat aussi positif. »

Andrea Marshall, spécialiste de la fiscalité, Groupe des directeurs financiers des universités britanniques (BUFDG) a déclaré:

«Il s'agit d'un grand pas en avant qui clarifie le traitement TVA d'un canal de communication de plus en plus important et qui aidera sans aucun doute les organismes de bienfaisance à faire plus en ces temps difficiles. Cela a été réalisé grâce à l'approche patiente et collaborative du Charity Tax Group pour résoudre ce problème avec HMRC. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *