Catégories
Actualités

Koweït: troisième déclaration commune sur le dialogue politique de haut niveau

Le Dialogue symbolisait le rôle humanitaire pionnier de l'État du Koweït. Le CICR a remercié l'État du Koweït pour la relation constante et solidaire que les deux entités entretiennent ensemble.

Les trois organisations, représentées par leurs dirigeants, ont discuté des réponses actuelles à la pandémie de COVID-19 et d'un certain nombre de problèmes humanitaires d'intérêt commun afin de développer une vision mutuelle des préoccupations humanitaires contemporaines et des mesures appropriées pour y répondre et y répondre. . S'appuyant sur leurs perspectives distinctes, SE Sheikh Dr. Ahmed Nasser Al-Mohammed Al Sabah, ministre des Affaires étrangères, Peter Maurer, président du CICR et Dr. Hilal Al Sayer, président de KRCS:

– s'est déclaré satisfait des résultats obtenus au service de l'action humanitaire internationale au cours de la période comprise entre les deuxième et troisième dialogues stratégiques, en particulier en ce qui concerne la compréhension mutuelle positive entre le CICR et le KFAED, et les contacts de haut niveau entre les deux parties, que ce soit au Koweït, à Genève ou à New York.

– a réitéré son engagement à lutter contre les conséquences désastreuses de la pandémie de COVID19 par le travail humanitaire et de développement aux niveaux local et international. Il a été noté que ces conséquences allaient bien au-delà des impacts directs de la maladie et comprenaient des impacts secondaires étendus et à long terme en raison des perturbations économiques et sociales causées par la pandémie.

– a reconnu le rôle crucial des pays dans le déploiement de mesures proportionnées pour lutter contre la pandémie de COVID19 tout en facilitant, grâce à des exceptions ou exemptions possibles, le travail essentiel et continu de ceux qui répondent à la pandémie.

– A insisté sur la poursuite de la coopération et de la coordination pour parvenir à un consensus international sur les défis humanitaires contemporains, pour contribuer à garantir le respect de la dignité humaine dans le contexte des conflits armés et par une réponse efficace aux besoins des personnes touchées.

– a souligné l'importance du lien critique entre l'action humanitaire et le travail de développement. Travailler dans ce lien nécessite un dialogue ouvert et continu et des partenariats humanitaires engagés entre l'État du Koweït, le KRCS et le CICR.

– est convenu d'explorer et de poursuivre des projets concrets guidés par des objectifs communs afin de soulager les souffrances et de renforcer cette action par le biais du dialogue politique de haut niveau annuel et d'autres plateformes et engagements.

– a salué le rôle particulier du CICR dans la procédure de transfert des dépouilles de citoyens koweïtiens découverts sur le sol irakien et des efforts considérables qu’il a déployés au cours du processus d’enquête sur les restes de citoyens irakiens sur le sol koweïtien.

– a remercié le Koweït de son attachement au sort des personnes disparues et de leurs familles. Cet engagement a été illustré par le parrainage par le Koweït de la résolution 2474 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

– est convenu d'inviter les pays du Moyen-Orient à participer à l'initiative concernant la création d'une plate-forme régionale pour les personnes disparues et à participer à des ateliers préparatoires spéciaux pour examiner les moyens de mettre en œuvre la résolution 2474 du Conseil de sécurité.

– a souligné le soutien continu de l'État du Koweït aux efforts du CICR et a exprimé l'importance de l'action humanitaire, qui tient compte de l'approche tripartite adoptée lors du sommet humanitaire mondial de 2015, à savoir l'humanité, la paix et le développement.

– est convenu de poursuivre la coopération conjointe, confirmant l'importance de la tenue du quatrième dialogue politique de haut niveau en juin de l'année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *