Catégories
Actualités

Fundraising Institute of New Zealand lance un appel d'urgence international de fonds de contrepartie

La FINZ, l’organisme néo-zélandais pour les collecteurs de fonds professionnels et les organismes de bienfaisance, a lancé un appel d’urgence pour aider à combler le déficit de ses revenus causé par l’impact de la crise de Covid-19 et empêcher sa fermeture potentielle.

La crise entraînant un manque à gagner de 70 000 dollars néo-zélandais pour le Fundraising Institute of New Zealand (FINZ), il lance un appel international de collecte de fonds d’urgence.

L'Institut demande aux collecteurs de fonds d'être #hereforFINZ et de contribuer financièrement. Les dons jusqu'à 20 000 $ seront compensés par un mélange de fournisseurs et d'amis collecteurs de fonds à travers l'Australasie, le Royaume-Uni et le Canada, notamment Precision @ Soar, SOFII, l'Institute for Sustainable Philanthropy et FundraisingEverywhere.

Dans une lettre de publipostage envoyée aux collecteurs de fonds et présentée dans une étude de cas sur le site SOFII, Michelle Berriman, directrice exécutive de FINZ, explique que la crise a vu la FINZ agir rapidement pour soutenir les collecteurs de fonds grâce à un changement dans son programme d'éducation pour fournir des webinaires, des conseils et des conseils, des groupes et des événements en ligne, et plus encore, lui permettant de former 1 100 personnes entre janvier et avril, contre 250 à la même période l'an dernier.

Mais, avec la plupart de ces services gratuits et ses événements générateurs de revenus habituels annulés, il a subi un grave déficit de fonds, ce qui le met en danger.

Cependant, indique la lettre, elle a rallié le soutien des sponsors, des fournisseurs et des amis de la collecte de fonds, qui ont collectivement promis plus de 20000 dollars et appelle maintenant les collecteurs de fonds à «faire partie de l'histoire de la collecte de fonds» et à faire un don.

La FINZ n'est pas la seule parmi les organisations du secteur à avoir demandé de l'aide. En France, l'Association Française de Fundraisers lance son tout premier appel de financement participatif pour l'aider à remplacer une partie des revenus perdus du fait de la crise du Covid-19 et lui permettre de poursuivre ses travaux.

L'AFF espère collecter 40 000 €, soit assez pour assurer 31 jours de fonctionnement, et est actuellement à peine à mi-chemin de son objectif, 260 personnes ayant fait un don.

Comme FINZ, l'AFF s'est financé par des événements et des activités depuis son lancement il y a 30 ans, et a vu ses revenus chuter avec la pandémie forçant l'annulation de bon nombre de ceux prévus pour cette année tout en augmentant son contenu numérique à meilleurs membres de soutien.

Pendant ce temps, le Association italienne de financement (ASSIF) a récemment rapporté avoir triplé ses revenus au cours des trois dernières années. Cette croissance lui a permis jusqu'à présent de résister à la tempête Covid et de poursuivre ses activités pendant le verrouillage. Pour en savoir plus, consultez un article récent sur le site Web de l'Association européenne de collecte de fonds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *