Catégories
Actualités

Familles irakiennes de disparus: les blessures qui ne guérissent pas

Chaque personne disparue a une histoire différente derrière sa disparition. Cependant, quelles que soient les circonstances, les conséquences sur ceux qu’ils ont laissés derrière sont invariablement similaires, laissant des blessures profondes et durables. Souvent laissées sans réponses concrètes pendant des années, les familles sont aux prises avec des obstacles administratifs et juridiques, font face à des difficultés économiques et doivent faire face au traumatisme d'une perte ambiguë chaque jour.

Au CICR, nous avons vu d'innombrables fois et de première main les effets déchirants de la disparition d'un parent ou d'un enfant; comment les mères désespérées luttent pour subvenir aux besoins de leurs enfants; et comment les familles ne cessent jamais leur quête anxieuse d'informations.

On dit toujours: laissez la porte ouverte, peut-être qu'ils reviendront un jour. Nous attendons toujours leur retour.

Membre de la famille dont le père, les grands-pères et trois oncles ont disparu.

Je prépare le lit de mon fils tous les soirs et j'attends qu'il rentre à la maison.

Mère d'un enfant disparu

Conformément à ses efforts de longue date pour aider à résoudre le problème des disparus, le CICR en Iraq continue d’aider les familles dans leur recherche de clarté. À cette fin, nous soutenons également les autorités dans leurs efforts pour faire la lumière sur le sort et le lieu des personnes portées disparues, notamment en fournissant des conseils techniques aux institutions médico-légales.

Pendant ce temps, grâce à nos services de liens familiaux, nous contribuons à rétablir et maintenir le contact entre les détenus et leurs proches. Le CICR préside également les mécanismes humanitaires entre l'Irak et l'Iran, et entre l'Iraq et le Koweït, qui visent à apporter des réponses aux personnes disparues lors des deux conflits internationaux.

Le 23 août, nous avons lancé une campagne nationale de sensibilisation du public sur les «disparus», d’une durée de dix jours. Il s'agit de la deuxième campagne du genre et vise à rendre une fois de plus hommage à tous ceux qui ont disparu au cours des 40 dernières années, à souligner le sort continu de leurs familles et à attirer l'attention sur la nécessité de poursuivre les efforts visant à construire des mécanismes durables pour s'attaquer à ce problème prolongé.

Pour plus d'information veuillez contacter:

Sahar Tawfeeq, CICR Bagdad: +964790191 6927 – Courriel: sessa@icrc.org

Misada Saif, CICR Bagdad: +964780928 4021 – Courriel: msaif@icrc.org

Avin Yassin, CICR Erbil: +964 7719945066 – Courriel: avyassin@icrc.org

Suivez le CICR en Irak sur:

www.facebook.com/ICRCIQ

www.twitter.com/ICRC_IQ

www.instagram.com/ICRC_IRAQ

Vous pouvez télécharger les vidéos de la campagne Missing à partir de ce lien:

https://drive.google.com/drive/folders/1mwzo6E9EJxJUFmqE_IfQa64TdHCui5TK?usp=sharing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *