Catégories
Actualités

Des millions de personnes perdues à cause de la fraude et de la cybercriminalité par des organisations caritatives depuis mars

Les organismes de bienfaisance ont déclaré avoir été victimes de fraude ou de cybercriminalité 645 fois depuis le début de la pandémie en mars, ce qui représente 3,6 millions de livres sterling de pertes totales, selon la Charity Commission.

Au cours de la Semaine caritative de sensibilisation à la fraude de cette semaine, la Charity Commission avertit que le chiffre réel est susceptible d'être beaucoup plus élevé en raison de la fraude souvent sous-déclarée.

Il estime que le travail à distance, les activités virtuelles et les processus d’approbation, combinés à la tendance des «organismes de bienfaisance» à faire preuve de bonne volonté et de confiance dans les individus, les rendent probablement particulièrement vulnérables. Il avertit également que les organismes de bienfaisance qui fournissent des services et soutiennent les communautés locales pourraient faire partie des rapports de criminels utilisant des EPI comme un leurre dans les escroqueries.

L’analyse des fraudes signalées à la Commission a révélé que, dans certains cas, les fraudeurs se sont nourris de la peur et de l’inquiétude des gens. En outre, la Commission estime que les difficultés économiques peuvent avoir accru la tentation des auteurs de fraude, en particulier dans les cas de fraude interne. Par exemple, il a vu des cas d'employés d'organismes de bienfaisance détournant des fonds dans leurs comptes bancaires personnels et vendant du matériel de bienfaisance à des fins personnelles.

Cependant, les recherches de la Charity Commission a constaté que près des trois quarts (73%) des organismes de bienfaisance touchés par la fraude modifient leurs procédures ou améliorent leurs contrôles internes pour éviter de futures fraudes, et que les deux tiers des fraudes sont détectées par des contrôles financiers ou des audits, ce qui montre que la mise en œuvre de les vérifications et les contrôles, associés à une solide culture de lutte contre la fraude, peuvent être essentiels pour désarmer les fraudeurs.

Helen Stephenson CBE, directrice générale de la Charity Commission, a déclaré:

«Nous voyons des preuves que les opportunistes peuvent profiter des organismes de bienfaisance pendant la pandémie et j'exhorte tous les organismes de bienfaisance à être extrêmement vigilants contre la fraude.

Cela survient à un moment où les organismes de bienfaisance sont une bouée de sauvetage pour de nombreuses personnes souffrant de Covid-19, et les impacts plus larges de la pandémie – les organismes de bienfaisance ont été à l'avant-garde de la réponse à la crise et beaucoup ont également été soumis à de graves tensions financières. Alors que notre pays est confronté à un autre point difficile de la crise, nous ne pouvons pas nous permettre que le travail de bienfaisance soit perturbé par des criminels. Lorsque la fraude frappe des organismes de bienfaisance, son impact se fait sentir bien au-delà du bilan – ce sont des gens qui sont abandonnés, souvent des bénévoles qui travaillent dur ou des personnes dans le besoin désespéré. C’est pourquoi j’exhorte tous les administrateurs à agir dès maintenant pour protéger les fonds et les actifs précieux de leur organisme de bienfaisance.

«La charité apporte une immense valeur à la société, non seulement par le bon travail que les organismes de bienfaisance accomplissent directement, mais aussi par son pouvoir de promouvoir la cohésion, le bien-être et la fierté dans notre société. C'est plus important que jamais, donc le fait qu'il y ait ceux qui souhaitent exploiter la générosité publique et les efforts de bienfaisance à des fins égoïstes et criminelles est consternant. La lutte contre la fraude est vitale pour donner aux gens l'assurance que leur argent est en sécurité et ira aux causes qui leur tiennent à cœur.

La Commission dirige les organismes de bienfaisance vers un centre en ligne de ressources et de conseils pour éviter et lutter contre la fraude et la cybercriminalité. La Semaine caritative de sensibilisation à la fraude de cette année se déroule d’aujourd’hui jusqu’au vendredi 23 octobre.

La campagne de cette année comporte trois messages principaux:

  • Soyez conscient de la fraude
  • Prenez le temps de vérifier
  • Protégez votre organisme de bienfaisance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *