Catégories
Actualités

Ces organismes de bienfaisance aident les étudiants de première génération et à faible revenu à atteindre leur plein potentiel – Charitable Impact

Dans cet article invité, Impact Ambassador Tommy Kuo partage son histoire inspirante de réussite. Check-out 4 organismes de bienfaisance à fort impact soutenant des étudiants qui bâtissent un avenir meilleur.

Note de l'éditeur: cet article fait partie d'une série dans laquelle les ambassadeurs de l'Impact partagent leurs idées, leurs perspectives et leurs histoires pour vous aider à #ChooseYourImpact.

Ma famille et moi n’avons pas pu contenir notre enthousiasme lorsque ma lettre d’acceptation universitaire est arrivée par la poste. Quelques jours plus tard, j'ai reçu une bourse pour les étudiants entrants.

Être la première génération de ma famille à fréquenter l'université était en effet un motif de célébration. Cependant, l'excitation s'est rapidement transformée en appréhension, étant donné que j'étais la première génération de ma famille à fréquenter l'université. Les plus proches de moi n'auraient pas les connaissances nécessaires pour m'aider à surmonter les défis habituels de la fréquentation universitaire, combinés à des facteurs supplémentaires comme être une personne de couleur et parler anglais comme langue seconde.

Alors que je commençais à me comparer à d'autres étudiants universitaires sur les forums et les médias sociaux, des questions se sont posées: «Suis-je même qualifié pour aller à l'université? Comment puis-je rivaliser avec d'autres étudiants sur le plan académique? Vais-je décevoir ceux qui croient en moi? Et la plus grande question: «Et si mes pairs universitaires me dénonçaient comme un imposteur?»

Peur d'être un imposteur

Je n'aurais dû avoir aucune raison de remettre en question mes capacités. J'ai excellé sur le plan académique tout au long du lycée et mes professeurs n'ont jamais douté de ma préparation à l'université. Mon université avait confiance en moi et m'a offert une bourse.

Pourtant, la peur d'être un imposteur persistait. Je pensais que je ne me comparerais pas aux étudiants dont les parents avaient fait des études universitaires au Canada. Pour surmonter ce sentiment et prouver mes capacités académiques, j'ai choisi un programme de spécialisation difficile en STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques). Après avoir fait du bénévolat dans un laboratoire de recherche pendant des mois, j'ai obtenu avec succès des fonds de recherche fournis aux étudiants ayant les meilleures GPA.

Ce qui aurait pu arriver

Parlant de ma propre expérience, je peux facilement imaginer comment un manque de soutien financier aurait transformé mon expérience universitaire. Si je n’avais pas reçu de bourse, je n’aurais eu d’autre choix que de travailler à temps partiel. J'ai peut-être sauté des repas pour économiser de l'argent sur le loyer. Je n’aurais probablement pas eu le même temps et la même énergie pour étudier efficacement et obtenir les meilleures notes.

Très probablement, je n’aurais pas fait du bénévolat dans un laboratoire de recherche. Même si j'avais réussi à faire du bénévolat dans un laboratoire, mes notes n'étaient peut-être pas assez bonnes pour obtenir des fonds de recherche. Cette expérience aurait pu limiter mes expériences de recherche et conduire probablement à un manque décourageant d'opportunités. En substance, sans bourse, mon syndrome de l'imposteur serait devenu une prophétie auto-réalisatrice.

Surmonter pour réussir

Au lieu de cela, j'ai eu la chance de trouver des opportunités qui correspondent à mes objectifs futurs, car je recherchais activement de telles opportunités. Je n'avais pas peur de demander conseil à mes professeurs et à mes pairs. J'ai postulé pour chaque opportunité qui m'apprendrait des compétences utiles. J'ai fait face aux rejets et j'ai rebondi plus fort. J'ai vraiment essayé parce que je savais que je ne voulais pas être un imposteur.

Mon histoire est celle de la réussite et j'ai finalement surmonté ce sentiment de ne pas être assez bon. C'est aussi une histoire sur l'importance de soutenir les étudiants de première génération et à faible revenu.

Les étudiants ont besoin de soutien

Il y a un grand besoin d'un soutien académique et financier accessible pour les étudiants universitaires à faible revenu et de première génération. Ces programmes contribueront à créer un environnement d'apprentissage véritablement équitable et inclusif pour tous.

Je n’aurais pas été là où je suis aujourd'hui sans l’accès au soutien financier que j’ai reçu. Mon histoire n'est qu'une parmi tant d'autres. Au cours de l'année scolaire 2016-2017, plus de 497 000 étudiants de niveau postsecondaire au Canada ont reçu des prêts gouvernementaux qui devaient être remboursés, ce qui a alourdi leur fardeau financier. Et ce nombre n’incluait pas les étudiants internationaux à faible revenu qui n’étaient pas éligibles aux prêts gouvernementaux ou ceux qui ont choisi de ne pas contracter de prêts parce qu’ils savaient qu’ils ne pourraient pas rembourser.

De nombreux étudiants qui travaillent à se bâtir un avenir au Canada ont besoin de votre soutien. Veuillez envisager de faire un don à notre portefeuille de soutien aux étudiants à faible revenu afin que vous puissiez aider des étudiants comme moi à atteindre leur plein potentiel. Votre don ira aux organismes de bienfaisance suivants, qui sont sélectionnés par des étudiants qui sont eux-mêmes des étudiants de première génération à faible revenu et dont les expériences vécues ont éclairé leurs choix.

Organismes de bienfaisance soutenant les étudiants de première génération et à faible revenu

  • Services universitaires mondiaux du Canada (EUMC): Offre aux jeunes réfugiés la possibilité de suivre une formation universitaire canadienne.
  • Meal Exchange Canada: soutient les étudiants confrontés à l'insécurité alimentaire au Canada.
  • Yo Bro et Yo Girl: permettent aux jeunes à risque d'éviter la violence et la vie dans la rue.
  • Voie scolaire Canada: aide les étudiants à faible revenu à rester à l'école et comble les obstacles financiers, technologiques et environnementaux à l'accès à l'éducation

Nous comprenons que la plupart d’entre nous n’ont pas le temps ni les ressources nécessaires pour prendre les décisions les plus éclairées en matière de dons. C’est pourquoi nous avons lancé la campagne #ChooseYourImpact, qui vous met en contact avec des acteurs du changement et des leaders d’opinion passionnés, appelés Ambassadeurs Impact. Rencontrez nos ambassadeurs et découvrez comment vous pouvez soutenir leurs causes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *